Les formateurs.trices

Les formateurs.trices et collaborateurs.trices en Suisse romande

Le code de déontologie des formateurs.trices agréé.e.s PRH

Afin de garantir une formation et un accompagnement de qualité, le formateur, la formatrice PRH s’engage à respecter les principes et les règles explicités dans le code de déontologie.

Obligation générale

Le formateur, la formatrice est titulaire d’un contrat d’agrément professionnel en cours de validité, avec l’organisme PRH–Suisse, renouvelable tous les trois ans.

Exigences de formation pour un.e formateur.trice PRH

Formation professionnelle

Le formateur, la formatrice PRH a reçu de PRH-Suisse une formation professionnelle initiale approfondie, de plus de 2000 heures. Cette formation lui donne une compétence de formateur.trice dans le domaine de la psychopédagogie de la croissance des personnes, des couples et des groupes et lui permet de mettre en œuvre les diverses actions de formation homologuées par PRH–International.

Formation continue

Pour garantir sa compétence professionnelle auprès des publics, le formateur, la formatrice PRH s’engage à poursuivre sa formation personnelle et à respecter les exigences de formation permanente proposées par PRH–International et PRH-Suisse.

Devoirs du formateur, de la formatrice vis-à-vis de ses clients

Relation à la clientèle

La relation du formateur, de la formatrice au client est une relation humaine, de type professionnel. La relation cesse avec l’activité de formation, toutefois certaines obligations professionnelles persistent après la fin de celle–ci, en particulier, le respect du secret professionnel.

Respect de la personne

Le formateur, la formatrice PRH reconnaît la dignité de tout être humain, indépendamment de son statut physiologique, psychologique, sociologique ou économique.

Secret professionnel

Le formateur, la formatrice PRH est tenu.e aux règles usuelles du secret professionnel pour tout ce qu’il, elle voit, entend et comprend au cours de ses interventions collectives et/ou individuelles.

Il, elle ne peut être relevé.e du secret professionnel que par une autorisation écrite du client, ou dans le cadre des lois ou règlements en vigueur.